CALMEZ VOTRE MENTAL POUR APAISER VOTRE ESPRIT?

par Isabelle Andreau

Je n' aurai pas dû faire comme ça....... J' ai oublié de ............ Qu' ont -ils voulu dire en me disant ......... ? Et s' il exigeait que..... ? Comment pouvoir penser positif et sortir de cette rumination mentale ? 

1-Vous connaissez ces petites phrases qui nous amènent à nous prendre la tête.

Ces phrases qui nous amènent à couper les cheveux en quatre ou encore à voir midi à 14 heures ?! J' avoue que j' ai bien connu cela et que je faisais partie de ces " inquiètes ". Au début, nous sommes juste préoccupés par ce qui vient de se passer puis notre esprit revisite d' autres situations similaires du passé et enfin tombe dans une spirale où les scénarios futurs sont tous plus catastrophiques les uns que les autres.

Bienvenu au club des " overthinkers"x.

2- Cette sensibilité amène à vivre de l' anxiété chronique.

La rumination finit par nous empêcher de discerner les peccadilles de ce qui est important et tout devient une prise de tête. Penser positif est bien loin !

Pour éviter cette surchauffe mentale, il y a à se défocaliser de ce qui est à l' origine de ce " petit vélo " mental très actif. La clé est de cesser de croire que nous sommes tenus de briller sur tous les points. Les femmes comme les hommes sont devenus très exigeants vis à vis d' eux mêmes. Ce malaise provient de l' idée que nous devons être parfait dans tous les secteurs de nos vies : couple, travail, cercle amical, en tant que parent ,.........


3-Nous voulons fuir toute forme d' imperfection possible.

Cela repose sur la peur, la peur de mal faire, la peur d' être imparfait/e, la peur de l' échec, la peur d' être rejeté,....... Cette hyperactivité mentale entraîne des pensées négatives qui gonflent sans cesse. Le " sois parfait " alors va vous couper de plus en plus de l' action pour vous maintenir dans une pensée qui devient stérile


4- Voici un exercice de qualité :

Choisissez de voir tout ce qui va bien dans votre vie et votre personnalité. Prenez en considération que tout ce que vous faites déjà est bien même si cela demande parfois de l' amélioration. Vous quittez ainsi la zone de stress de votre cerveau et cela vous soulage dans un premier temps. Soyez dans la gratitude de tout ce qui est là.

Faites ce bilan pour ne plus être focalisé sur les ruminations mais bien dans le présent là où vous avez un pouvoir d' action. En agissant de cette manière, la rumination perd de la vitesse et vous sortirez des regrets du passé et de l' envie de contrôler le futur. De plus votre esprit devient plus détendu et clair, ainsi les possibilités d'erreurs diminuent et vous avancez plus sereinement.

Pour faire disparaître cette obsession mentale, accordez vous la possibilité de parfois ruminer encore. Ce muscle peut être actif même si vous avez décidé de ne plus l' alimenter. Peu à peu les choses vont se rétablir.



Isabelle ANDREAU










  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White Pinterest Icon
  • White YouTube Icon

© 2019 by MACLEOD -PRODUCTION - Quality - Project - Management