DECOUVERTE / Tous les péchés sont capitaux !



L'intrigue : entre non sens, anti conformisme et anarchie

Tous les péchés sont capitaux – Daria Desombre

Le masque – 384 pages – 21.50 €

Un roman policier russe, écrit par une femme, qui se déroule à Moscou, avec un tueur en série et un pitch … Une vraie tuerie

Comment résister ? Moi, je sais que je ne vais pas y arriver…


Depuis l’assassinat de son père, avocat renommé, Macha Karavaï, jeune étudiante en droit de vingt-deux ans, nourrit une véritable obsession pour les tueurs en série. Pistonnée pour un stage à la Petrovka, l’état-major de la police de Moscou, elle est prise en grippe par Andreï Yakovlev, l’enquêteur en chef, qui décide de la mettre à l’écart en lui confiant d’anciennes affaires d’homicides qui lui semblent sans intérêt.

Mais quand Macha se rend compte que des cadavres ont été découverts à la cathédrale St Basile, à la Tour Koutafia et repêchés devant les remparts du Kremlin, elle identifie un lien entre l’emplacement de ces crimes et le plan de la ville médiévale de Moscou, construite par les architectes au Moyen Âge selon le modèle de la Jérusalem céleste. Contrairement aux catholiques pour qui il existe sept péchés capitaux, les orthodoxes, eux, estiment que tous les péchés sont capitaux. Les corps des victimes n’ont pas été abandonnés mais plutôt mis en scène par le tueur pour représenter divers péchés. Macha parvient enfin à attirer l’attention d’Andreï et ils se lancent alors sur les traces de ce tueur en série on ne peut moins ordinaire…


L'Auteur / Daria Desombre

Daria Desombre est née à Saint-Pétersbourg, a étudié l’art à l'école de l'Ermitage et a suivi des études à l’Institut Français de la Mode à Paris, avant de travailler pour la maison de joaillerie Mauboussin. Elle a obtenu un diplôme en Anglais et Espagnol à l'université de Moscou. L'auteure écrit pour des compagnies cinématographiques de Russie et d'Ukraine. "Daria Desombre' vit désormais avec son mari et ses 2 enfants à Bruxelles


L'avis de CITYMAGAZINE


UNE HISTOIRE EPOUSTOUFLANTE


A l'instar de son homologue masculin "Dan Brown", à travers une histoire moderne, "Daria Desombre" mélange les références culturelles à une intrigue policière à vous couper le souffle qui nous rapproche irrémédiablement de celle développée dans Inferno de son auteur de référence précité en début de paragraphe. .

Transformant le récit en un "Da Vinci Code" en version kalinka « Tous les péchés sont capitaux » exploite à merveille le style du roman sombre. L’écriture y est agréable et agrémentée par le caractère bien affirmé du personnage principal "Macha Karavaï", les références historiques sont absolument captivantes et vous tiennent en haleine du début jusqu'à la fin de la lecture.

A travers son enquête Macha Karavaï, va flirter avec des rites Russes ancestraux et vous faire plonger dans l'univers biblique de la genèse Moscovite. Un roman véritablement époustouflant à découvrir impérativement pour les amatrices du genre en mal d'émotions fortes .



  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White Pinterest Icon
  • White YouTube Icon

© 2019 by MACLEOD -PRODUCTION - Quality - Project - Management