Je me refusais à lui par désir !

«J’ai toujours considéré la sexualité comme un jeu. Un jeu que je prends très au sérieux, une source de curiosité, d’exploration, de partage joyeux et gourmand. Je me souviens d’une conversation avec ma mère, lorsque j’avais 13 ou 14 ans ; elle m’avait confié que la sexualité était une forme de communion intense avec l’autre, qu’elle engageait le corps, mais aussi le coeur et l’âme. Je me souviens lui avoir dit en riant : “C’est quand même avant tout un bon moment, non ?” Elle m’a répondu : “Oui, aussi.”

Par la suite, mes expériences ont été marquées, non pas par le “oui, aussi”, mais par un “oui, surtout”.


J’ai adoré faire l’amour, j’ai adoré découvrir le plaisir, l’intelligence de mon corps et sa capacité à jouir. Lorsque j’ai rencontré Simon, le père de ma fille, en 1990, l’attirance physique a été instantanée. Nous avons vécu cinq ans de passion, nous faisions l’amour très souvent, toujours avec intensité. Peut-être parce que les conflits qui nous ont plus tard séparés distillaient une tension érotique qui irriguait le désir en continu. Il y avait la peur de se perdre, le besoin d’avoir une emprise sur l’autre, bref, toutes ces composantes, dont on jouait en virtuoses un peu kamikazes. Lorsque notre fille Zuleika est née, en 1996, notre couple connaissait une période de paix depuis plusieurs mois. Simon a continué à me désirer pendant toute ma grossesse, mes formes étaient prétextes à de nouvelles expérimentations de positions et de sensations… En revanche, après l’accouchement, j’ai senti que quelque chose changeait en moi. Je n’étais plus traversée par le désir de la même façon, je me sentais plus vulnérable aussi, à cause de ce corps qui avait changé, de mon bébé qui s’y accrochait et qui s’en nourrissait. Le flottement a duré presque six mois, Simon était très compréhensif car également très focalisé sur le bébé. Et puis nous avons retrouvé notre intimité, mais pas comme avant. Quelque chose, dans ses gestes et son regard, était devenu plus distant avec mon corps, moins animal, plus tendre et plus respectueux. C’était impossible à définir, mais je le sentais très nettement, et cela m’a paniqué. Je voulais retrouver la fièvre, la sauvagerie de nos corps-à-corps. Alors j’ai commencé à me refuser à Simon, tout en restant dans la sensualité, dans les provocations verbales et tactiles. Quelque chose dans son regard s’est rallumé… Concrètement, je donnais et j’acceptais des caresses, mais je repoussais toujours le moment de la pénétration. À chaque fois, je lui disais : “Non, pas cette fois”, et il s’est pris au jeu. Il était, nous étions, à la fois comblés et frustrés. Et l’intensité est revenue dans notre intimité. Il y avait comme une obsession du sexe, de l’organe sexuel. Du mien et du sien. On se racontait comment ce serait quand il me prendrait, quand je prendrais son sexe avec le mien. Ce jeu de cache-cache érotique a duré presque deux mois, un vrai record pour nous ! C’était frustrant et délicieux. Je me souviens encore de l’intensité des retrouvailles… C’était vraiment comme rompre le jeûne. Aujourd’hui, je suis remariée avec un homme sensuel et imaginatif, et je continue à jouer au jeu de l’abstinence. Avec le temps, la maturité aidant, j’ai compris que j’aimais ce jeu parce qu’il “débanalisait” la sexualité, et plus particulièrement la pénétration. Ce n’est quand même pas un acte anodin ! J’aime l’idée et la sensation de se nourrir du corps de l’autre, et d’offrir le sien, après avoir jeûné, il y a là une forme de célébration païenne que je trouve très érotique. »


Graziella 43 ans



Conseils de lecture

LE DESIR "L'ENFER DE L'IDENTIQUE"


Chronique

3 octobre 2018

Auteur Byung-Chul Han (Avec la contribution de), Alain Badiou (Préface), Olivier Mannoni (Traduction). Date de publication : 3 octobre 2018

Saturés de connexions, sommés d'être libres, comptables de l'amour et entrepreneurs de nous-mêmes, nous sommes épuisés par la société de la performance. Ayant perdu la faculté de désirer, le sujet contemporain, tel un personnage du best-seller 50 nuances de Grey, ne voit plus dans le monde que son propre reflet. C'est 1'«enfer de l'identique», cette aporie née d'une jouissance pauvre qui rapporte tout à soi, au moindre coût. Dès lors, comment résister à cette mort programmée du désir?


Commander


LES CORPS ABSTINENTS



Auteur Emmanuelle Richard

Date de publication 12-02-2020


Éditeur Flamarion

Format 15 x 21


« J'ai discuté avec celles et ceux qui comme moi ne font plus l'amour. »


Qui sont ces corps abstinents ? Intriguée par ce sujet tabou et opaque, abstinente elle-même pendant cinq ans, l'écrivaine Emmanuelle Richard a recueilli l'intimité de ces sexualités non partagées. Pour Sandrine, l'abstinence est son ordinaire car elle ne parvient pas à établir le lien dont elle aurait besoin pour se sentir bien avec l'autre ; le jeune Noâm a profité de ce temps de retrait pour redéfinir sa masculinité ; Virginie dit avoir gagné son autonomie grâce aux sextoys ; Paul est un retraité très heureux malgré la fin de toute relation sexuelle dans son couple; pour Sylvia, l'absence de sexualité est une libération. Près de quarante personnes se confient, loin des stéréotypes et des idées approximatives, tissant peu à peu un récit polyphonique empreint de délicatesse. Par-delà la mélancolie, sans amertume ni ostentation, s'élève une parole forte sur l'absence du toucher où se laisse entendre l'universelle quête du sens. Et d'amour - comme toujours.


Commander



LE SLOW SEX


Auteur Diana Richardson

Anne Descombes

Jean François Descombes

Editeur Marabout

Date de parution 30-01-2019

Format Poche 15 x 21


Et si le secret d'une sexualité aussi épanouissante qu'intense était la lenteur ? La sexualité conventionnelle, orientée vers l'orgasme, peut certes apporter une satisfaction momentanée, mais sur la durée, elle peut devenir mécanique et ennuyeuse.Pour aller vers une satisfaction plus profonde ou redonner vie à une sexualité déclinante, les trois auteurs de ce livre invite ici les couples à vivre l'acte sexuel en pleine conscience.Au fil des pages et d'exercices pratiques, ils proposent de découvrir comment la sexualité en conscience augmente la sensibilité et la vitalité sexuelle, et comment, par sa capacité à restaurer et à générer l'amour, elle est une sexualité véritablement aimante. Un livre qui invite à faire l'amour autrement, à ralentir, à se détendre, à se libérer des pressions imposées par notre conditionnement et à remettre en question les idées communément admises sur la sexualité.Points fortsUn regard sur la sexualité totalement nouveau, et profondément libérateur.Un livre pratique avec :- Des exercices pour démarrer son exploration de la sexualité en pleine conscience.- Des témoignages de personnes engagées dans ce processus de transformation de leur sexualité.- Des encarts résumant les points clés et des illustrations.- Un livre de référence sur le sujet : fruit des recherches et de l'expérience intime des auteurs depuis 30 ans, et des retraites pour couples qu'ils animent

Commander

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White Pinterest Icon
  • White YouTube Icon

© 2019 by MACLEOD -PRODUCTION - Quality - Project - Management