• White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White Pinterest Icon
  • White YouTube Icon

© 2019 by MACLEOD -PRODUCTION - Quality - Project - Management 

Ma virée au Far West : une soirée mémorable



1820, dans les montagnes du Far West, des chapeaux de cowboy et des revolvers à foison, me voilà transportée en un instant 200 ans dans le passé.

C’était ma troisième expérience de spectacle immersif.

« Far West : Ruée vers l’or » est une pièce immersive, avec chasse au trésor, meurtre, danse, chant, bagarre, et 2 fins totalement différentes. Une fin choisie par le public, positive ou négative.



Lorsque j’y ai assisté, nous avons eu droit à la fin positive. J’espère qu’il y aura une prochaine fois et que le sort nous offrira l’autre issue possible.

Revêtue de mes bottes, mon chapeau et une chemise à carreaux, je rejoins le lieu de rendez-vous. Cet endroit était tenu secret et n’a été dévoilé que lorsque le public achetait ses billets.



A mon arrivée au bar « Far West » de Liège (endroit tout indiqué pour jouer ce spectacle), je suis accueillie par le shérif de la ville.

Dans ce café tout en bois avec des affiches « Wanted » plaquées aux murs, les autres comédiens sont prêts et se mêlent à la foule en les saluant. Une chercheuse d’or, des tenanciers de bar, une guitare en fond sonore, et me voilà transportée à l’époque des westerns.



Quentin Wasteels, comédien professionnel de 27 ans et diplômé des Cours Florent à Paris, est à l’origine de ce projet audacieux. Durant ses humanités artistiques à l’Athénée de Fragnée, il a rencontré un autre comédien de la troupe, Sacha. Et il se trouve que Sacha fait également partie de la joyeuse bande de Gatsby, spectacle que Quentin est allé voir deux fois et sur lequel j’ai écrit plusieurs articles. C’est à ce moment que Quentin a compris que le spectacle immersif était l’avenir du théâtre et qu’il a décidé de créer « La ruée vers l’or ».

Durant cette soirée, les figurants (c’est-à-dire le public) sont en quête des différentes parties d’une carte au trésor, donc non seulement nous interagissons avec les comédiens, nous influençons l’issue de cette pièce, mais en plus nous avons une vraie mission ce qui rend le moment très dynamique.



C’était une première pour ce spectacle et ce fut une belle réussite. Je vous recommande d’aller voir cette pièce dès que vous en aurez l’occasion. Soirée hors du temps garantie.


Deborah Dubois – Let’s Deb

Rédactrice Event City Magazine

Organisatrice du Deb Fest’

Site Web

LinkedIn

deborah@letsdeb.be

+32 486 94 15 83