Un dimanche à Paris…

Mis à jour : 7 mai 2019

A Paris le dimanche on va bruncher…et ce dimanche-là accompagnée de mon fils je rejoignais ma belle-sœur et son mari dans le 11ème arrondissement de Paris, plus exactement au 21 rue Ternaux !

Grâce au choix de ma belle-sœur (on peut dire merci à lafourchette.com) je me suis retrouvée dans un endroit décoré et aménagé avec goût, on y mange très bien et l’accueil ainsi que le service sont parfaits.

Photo©Guillaume LOYER


Installés à notre table, tout en bavardant et mangeant notre repas sucré/salé, je ne pouvais pas m’empêcher d’observer les petits détails et les choix des couleurs de ce petit espace fort sympathique pour mon œil de designer ! Et quand je descendis aux toilettes, je suis tombée amoureuse du papier peint noir et blanc, magnifique ! Et cette petite verrière, incroyable, un agencement black & white, j’adore !

Photo©Guillaume LOYER


En scrutant le papier peint je vois JPG mais non ! C’est du Jean-Paul Gaultier !

Fan inconditionnel de Jean-Paul, je remonte les marches et de suite je m’adresse au propriétaire des lieux : « C’est dingue du papier peint JPG dans vos toilettes, j’adore c’est super canon ! Bravo pour vos choix », le proprio me sourit et me dit : « Vous pouvez directement vous adresser au designer d’intérieur il est assis à cette table ! ». Le hasard fait souvent bien les choses.

J’échange quelques mots avec Pierre Godquin le designer et nous décidons de nous revoir rapidement. Car je voulais en savoir plus sur ces choix et comment il a réussit à faire un bar à vin/restaurant dans 30 m², avec tout de même 40 couverts.

Le parcours de Pierre est assez atypique, car si je vous dis qu’il a étudié l’informatique, a été banquier, steward pdt 5 ans, tout en ayant vécu plus de 10 ans en Nouvelle-Zélande, Tahiti et Londres, vous auriez du mal à croire qu’en 2015, à 40 ans, il décide de suivre une formation accélérée, réservée aux adultes, au Studio des Arts Déco à Paris pour apprendre le métier d’architecte d’intérieur. Pourtant c’est la vérité, quand on est passionné comme Pierre,

tout est possible.

Le voilà donc sur les bancs de l’école pour apprendre à maitriser les outils informatiques adéquats et manipuler le crayon comme jamais. Car les idées et le talent, ça il les avait déjà et ce depuis bien longtemps, au fait depuis sa plus tendre enfance… D’ailleurs il n’a jamais perdu son temps, Pierre avait créé sa boîte bien avant sa formation !

C’est vrai, pourquoi attendre, tout en étant étudiant, il était agent immobilier ! Eh oui quand je vous dis que son parcours est inhabituel, il n’en existe vraiment pas deux comme lui.

En tant qu’agent immobilier, Pierre était à la source pour chopper ses clients français, européens ou encore américains. Il leur proposait son aide pour du réaménagement complet ou tout simplement du home staging.

Pierre s’est fait une jolie clientèle américaine, il les séduit en leur proposant leur pied à terre rêvé parisien. Il devient un maître pour aménager des petits espaces, que ce soit un studio de 14m², 26 m² ou un appartement de 30 m². Pratique, fonctionnel et ergonomique sont les 3 règles pour aménager un petit espace de vie et de travail.

Voici quelques astuces déco :

- Laisser entrée la lumière

- Oser la couleur

- Multiplier les rangements

- Préférer les portes coulissantes

- Cloisons basses ou verrières sont de mises pour créer des séparations.

Mais revenons dans ce bar à vin, où j’ai perdu la tête, où Pierre a réussi :

- à rendre particulièrement attrayant un si petit espace,

- à imposer son style,

- à respecter le budget imposé par son client et les envies de ce dernier.

Photo©Guillaume LOYER

Le papier peint Jean-Paul Gaultier (par la maison Lelièvre) est l’élément fort, dés qu’on rentre dans le restaurant on est absorbé par celui-ci, d’un art graphique exceptionnel que l’on pourrait se le faire tatouer sur le corps. De plus Pierre a voulu remettre en avant la structure existante : la pierre rendue apparente ainsi que les poteaux sont devenus les éléments de conservation. Pour finir il jongle entre qualité et stratégie : il allie des pièces d’exception comme ces magnifiques suspensions cuivrées de Tom Dixon (modèle Melt) à plus de 600€ pièce avec du luminaire trouvé sur made.com. Même principe que dans la fashion : s’habiller chez Zara, H&M ou encore Mango mais avoir l’accessoire ou la pièce qui fait la différence. Être tendance et canon sans se ruiner, c’est avoir tout compris.


Fort de son succès pour le Redd Bar number 2, les propriétaires du bar ont demandé à Pierre de réaliser les plans du Redd Bar numéro 1 situé dans le quartier de Montorgueil dans le deuxième arrondissement, il m’a montré ses croquis, j’adore et en plus il se met au vert en utilisant de la peinture éco-responsable The Little Greene. Bravo pour cette initiative.

Si vous séjournez à Paris, je vous invite à aller prendre un verre ou bruncher au Redd Bar.

Adresse : 21 rue Ternaux 75011 Paris – Métro Parmentier (ligne 3)

Pour découvrir Pierre Godquin, créateur d’ambiance : suivez-le sur instagram @pierrenz ou allez sur son site www.pierre.co.nz.

Moi, je vous laisse et je vous dis à bientôt…D’ailleurs ça vous dirait de découvrir le spectacle de JPG « The Fashion Freak Show » ?


Pascale K


  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White Pinterest Icon
  • White YouTube Icon

© 2019 by MACLEOD -PRODUCTION - Quality - Project - Management