• White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White Pinterest Icon
  • White YouTube Icon

© 2019 by MACLEOD -PRODUCTION - Quality - Project - Management 

Un quart de siècle pour le Nandrin Festival : du soleil dans la grisaille.

Mis à jour : 10 sept 2019


Photo Helem 58 Pics Creator

Les 16, 17 et 18 août 2019 avait lieu le Nandrin Festival et il fêtait ses 25 ans. Pour l’occasion, le soleil n’était pas vraiment au rendez-vous (par contre la pluie était bien présente) mais les sourires qui nous entouraient ont éclairci ce week-end gris.


Un festival, c’est : des organisateurs, des artistes, mais aussi… des tas de bénévoles. Et Nandrin s’est entouré d’une belle équipe au fil des ans. Il faut dire qu’après tout ce temps, des liens se tissent et beaucoup de bénévoles sont devenus de véritables amis. Ils sont heureux d’être là et ça se voit. Et sans eux, pas de festival.


Je n’ai pas pu assister à tous les concerts et c’est dommage car il semble que j’aie raté le meilleur. Je parle notamment de Manu Lanvin et de Triggerfinger.


Les organisateurs ont voulu mettre les petits plats dans les grands et ont concocté une belle affiche pour les festivaliers. Pas mal de surprises nous attendaient.


1/ EMJI


Photo Helem 58 Pics Creator

Ils ont invité pour la 2ième année consécutive mon coup de cœur de l’année passée. Et manifestement, je n’étais pas la seule à avoir aimé car sa venue avait été réclamée par bon nombre de personnes. La chanteuse est entourée de trois musiciennes et ce groupe est exclusivement féminin. Elles nous ont proposé un set élégant composé des nouvelles compositions de l’artiste. La chanteuse, ayant débuté sa carrière dans le métro, avait pris l’habitude d’improviser. Depuis qu’elle a gagné « La nouvelle star » et qu’elle fait des concerts sur scène, elle a gardé cette habitude d’improvisation. A chaque concert, une musicienne joue quelques notes et les autres membres embrayent. Ceci nous offre à chaque fois un moment réellement unique.


2/ La voix de Johnny – Jean-Baptiste Guégan


Photo Helem 58 Pics Creator

Le grand gagnant de « La France a un incroyable talent » de 2018 a depuis lors entamé une tournée impressionnante dont certaines dates sont déjà bouclées pour 2020.

Cet artiste qui a naturellement la voix de Johnny Hallyday, mais qui en aucune façon ne tente le mimétisme, nous a procuré un grand show avec 13 artistes en scène. Les plus grands tubes de Johnny ont été interprétés avec une grande justesse et il nous a présenté son premier single « Retournez là-bas ».

Il est en grande partie responsable de la fréquentation accrue du festival le vendredi.


3/ Dead Man Ray



Ce groupe de rock anversois, emmené par le célèbre Daan, a connu des débuts remarqués à la fin des années 90. Aucun album n’était sorti depuis 2002, et en 2019 les revoilà au-devant de la scène. C’était un concert un peu rétro, mais dans le bon sens du terme. Un bon rock des années 90, ça fait toujours plaisir. Sans compter l’humour noir de Daan qui agrémente le live.


4/ Sttellla


Photo Helem 58 Pics Creator

Que vous partiez à Torre Molinos ou en week-end avec Emilie Dequesne, il y a toujours une bonne raison d’écouter et voir l’inimitable Jean-Luc Fonck et son band. Ça met l’ambiance, ça fait chanter et danser les gens, personne ne se prend plus au sérieux pendant un tel concert et ça fonctionne très bien. Et les programmateurs l’ont bien compris.


5/ Eiffel


Photo Helem 58 Pics Creator

Voici un autre groupe de rock de la fin des années 90, mais français cette fois. Dans la trempe de Noir Désir, ce groupe nous prouve par sa longévité et sa présence en festivals, que non, le rock n’est pas mort. Ouf.


6/ Manu Lanvin


Photo Helem 58 Pics Creator

Ce bluesman français a fait une prestation très remarquée à Nandrin. Certains considèrent même que c’était le meilleur concert de tout le week-end. Autant vous dire que je suis triste de l’avoir manqué. Mais je vais me rattraper ce dimanche à Fiesta City.


7/ Triggerfinger


Photo Helem 58 Pics Creator


C’était LA tête d’affiche de ce festival. Ce groupe de rock flamand de la fin des années 90 a semble-t-il enflammé Nandrin. Comme je vous l’ai dit, je n’ai malheureusement pas su assister à cette prestation. Mais je pense ne pas me tromper en disant que les organisateurs ont visé juste en les programmant.


Mon coup de coeur


Tout ça, c’était les jolies surprises des organisateurs. Mais ce n’est pas toujours ce que le public ressent. Ce que je veux dire, c’est qu’on n’est jamais à l’abri d’une belle surprise ailleurs qu’en tête d’affiche. Et moi, mon moment d’émotion a été engendré par Lylac.


Photo Helem 58 Pics Creator

Ce quintet acoustique de pop folk a tenu son public en haleine avec son buffalo spirit (concept de liberté inspiré au chanteur durant les mois qu’il a passés sur les routes américaines). J’avais vu Lylac en juillet en duo lors d’un show case et j’avais déjà adoré. Mais le band en formule complète, ça prend une toute autre dimension. Je ne manquerai pas de vous dire quand le groupe se produira à nouveau.


Une belle réussite pour cette édition anniversaire.


Deborah Dubois – Let’s Deb

Rédactrice Event City Magazine

Organisatrice du Deb Fest’

Site Web

LinkedIn

deborah@letsdeb.be

+32 486 94 15 83