VOUS ÊTES SA COMPAGNE, PAS SA MÈRE! Comportez-vous en tant que telle...

Dans l'histoire des relations amoureuses modernes, il arrive de plus en plus souvent qu'au-delà du mariage ou même de la cohabitation légale prolongée, la plupart des couples ne résistent pas à une perte fracassante du désir et de l'attirance sexuelle envers leur compagne ou compagnon.

Derrière les plus petites ou grandes disputes du couple se cachent souvent des frustrations inavouées et d'autres problèmes plus récurrents dissimulés de façon plus ou moins inconsciente chez l'un des deux partenaires. En effet, au bout de quelques années voire parfois même de quelques mois seulement, la routine quotidienne s'installe et la relation peut progressivement ou rapidement s'altérer et se transformer dans une forme de coexistence passive"paternisante" ou maternisante reportée, censée combler les manques d'une enfance déséquilibrée ou au contraire assurer la continuité d'une dépendance affective toxique liée à celle que vous aviez enfant avec votre parent du sex opposé.

Si avoir des gestes tendres de réconfort peut avoir une certaine utilité et renforcer le couple dans sa notion d'unité, en devenir dépendant et laisser ceux-ci prendre le dessus est par contre très dangereux pour l'équilibre du couple.


Si autrefois il n'était pas rare de voir les femmes être attirées naturellement par des hommes plus âgés prétendument plus matures pouvant garantir la sécurité affective et financière dérobée que le père prodiguait à sa progéniture et à sa famille avant qu'il ne s'éloigne un peu une fois sa petite fille devenue grande, aujourd'hui il est de plus en plus fréquent de voir également des femmes plus mûres s'orienter vers des garçons ou partenaires beaucoup plus jeunes, qu'elles peuvent alors materner à outrance tout en se donnant ainsi l'impression d'être toujours indispensable et/ou elles-même toujours aussi jeune que lui. Malheureusement dans ce type de relation (même avec un compagnon du même âge) se cachent souvent aussi des problèmes affectifs non résolus qui vont progressivement altérer le désir que chacun avait l'un pour l'autre au début de la relation et pousser l'un des prétendants ou même les deux dans certains cas extrêmes à chercher une relation extra-conjugale pour combler le manque et cette baisse rapide et presque systématique de la libido.


"Si vous voulez un homme à la maison, comportez-vous comme une femme et non comme une mère ou une enfant capricieuse"


Explication


Un homme quitte la maison de ses parents pour vivre sa vie de célibataire, fonder son couple, sa vie de famille… Il n’est plus le garçon dépendant de sa mère ou de son père, et sa femme doit bien comprendre qu’il a besoin d’une femme et non d’une maman qui garde toujours un œil sur lui et sur ses moindres faits et gestes. Certes, il n’y a rien de plus beau que de retrouver chez soi une femme amoureuse, attentionnée et serviable, mais il ne faut pas pour autant tomber dans le piège de la possession et de l’attention étouffante. Cela risque de placer une belle relation sur le bord du précipice!


Les erreurs à éviter


Lorsque l’on interroge les hommes sur cette question, voici ce qui en ressort le plus couramment:

  • ma femme est toujours là pour se préoccuper même de mes besoins non exprimés;

  • ma femme garde un œil sur moi, me protège comme un enfant et elle se sent responsable de moi tout le temps;

  • ma femme ne cesse pas de me demander d’où je viens, avec qui je sors, pourquoi je fais ça et pourquoi ça va pas…

Ce sont les fautes fatales que la femme doit impérativement éviter, surtout avec un style parental, qui ordonne et soupçonne!



Garder l'équilibre


Savoir mettre de l’équilibre entre les devoirs conjugaux, le grand amour éprouvé pour son conjoint et le droit d’avoir un petit espace de liberté, qui ne touche pas la stabilité et le bonheur de la relation, demeure une priorité absolue à ne pas négliger. Sachez, mesdames, que vos hommes n’ont pas besoin de tout vous dire pour se sentir mieux, ils préfèrent souvent garder en eux ce qui les préoccupe et attendent de vous la délicatesse suffisante pour accepter de ne pas tout savoir sur tout! De plus, c’est une belle preuve d’amour que de lui faire confiance sur sa façon de gérer sa liberté et de ne jamais le rabaisser. Ce n’est pas à vous de faire son éducation! Même si vous pensez faire tout cela par amour, ça l’étouffe et le pousse à fuir ces situations!

Avez-vous vraiment envie que votre homme vous dise: “

"Quand je suis avec toi j’ai l’impression d’être avec ma mère!”

Je pense que plus d’une femme rêve d’une autre déclaration d’amour!


Par Camille Rochet


Conseils pratiques

En conséquence, nous avons relevé ci-dessous quelques habitudes à avoir si vous ne souhaitez pas transformer votre preux chevalier en un petit écolier qui finirait par fuir ses responsabilités et son devoir conjugal ou se complaire dans des comportements puérils irresponsables.



Laissez-lui des libertés


Un homme a parfois besoin de se retrouver seul avec lui-même, de prendre l’air ou tout simplement de voir ses amis. Lorsque l’on est amoureuse, nous, les femmes, avons tendance à constamment vouloir être près de notre chéri. Même s’il décide d’aller voir un match de foot avec ses amis, nous voulons le suivre alors que nous n’aimons ni ses amis ni le foot.

En adoptant de tels comportements, vous l’étouffez sans même vous en rendre compte.

Au début, il ne dit rien. Petit à petit, il va commencer à vous trouver collante voire carrément invivable.



Faites-lui confiance


Un peu de jalousie n’a jamais détruit une relation et est même parfois indispensable.

Toutefois, cela devient gênant lorsque la jalousie devient omniprésente dans le couple.

Elle reflète clairement un manque de confiance envers son homme et surtout aussi envers soi-même. Vous devenez suspicieuse, vous sentez son odeur pour trouver un parfum de femme, vous voulez fouiller dans son téléphone ou encore vous lui posez des questions qui peuvent laisser penser que vous avez des doutes sur sa fidélité. La jalousie peut parfois aller très loin!

Votre compagnon est un homme, s'il se sent comme un enfant dans sa relation il agira en tant que tel dans ses comportements et aura toujours l'impression qu'il sera systématiquement pardonné après un écart comme il l'était autrefois avec sa propre maman.


Laissez-lui du temps


Les hommes ont souvent peur de l’engagement. Bien entendu, tout dépend de votre chéri. Certains vont vous parler de mariage, d’investissement immobilier et d’enfants dès le premier mois tandis que d’autres éviteront le sujet même après plusieurs années de relation. Si le vôtre évite le sujet, ne le remettez pas sur la table tous les jours. Laissez-lui le temps de se rendre compte que vous êtes la femme qu’il lui faut et non la mère qu'il a fuie par trop de comportements castrateurs.


Estimez-le comme un "Homme" et cultivez sa dignité de "Mâle".


Sachez que les histoires de couples doivent rester dans le cercle privé. Il est hors de question de raconter vos problèmes à d’autres personnes comme une mère pouvait le faire avec ses copines en parlant des bêtises de son enfant.

Cela peut vous sembler anodin, mais votre partenaire va interpréter cela comme une trahison et une volonté de le rabaisser et de le faire passer pour le mauvais ou pour un adolescent attardé.

En public, prenez toujours sa défense même s’il a tort ou alors gardez le silence.

De même, ne lui faites pas de remarques sur son physique disgracieux, sur sa personnalité ou sur les choses qu’il fait. Une relation saine ne peut pas se construire sur la base d’un rabaissement, qui plus est en public.

Plus il se sentira important et valorisé moins il aura besoin de s'enfuir dans des comportements d'enfant gâté ou de chercher à assoir sa virilité auprès d'une autre que vous.

Soyez fier de votre compagnon et celui-ci vous traitera comme une reine et si ce n'est pas le cas alors quittez le sans aucune autre forme de procès ou remord.


by CITY MAGAZINE

info@city-magazine.eu














  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon
  • White Pinterest Icon
  • White YouTube Icon

© 2019 by MACLEOD -PRODUCTION - Quality - Project - Management